08.06.09

Les narrations de recherches dans les manuels Sésamath

Les manuels Sésamath, dont le petit dernier, du niveau 6e, vient de paraître, ont été construits et rédigés pour intégrer les TICE au cœur de l'enseignement.

Manuel Sésamath 6e

Pour autant, aucun des ses auteurs ne croit que les TICE soient la baguette magique de la pédagogie et doivent remplacer tous les aspects de l'enseignement comme certains voudraient le faire croire.
C'est pour cette raison que ces manuels ont aussi intégré de nombreuses autres pratiques fécondes. Une de ces pratiques est la narration de recherche.

Narration de recherche ? Quézaco ?

Pour faire vite, disons qu'il s'agit de proposer aux élèves un problème demandant le plus souvent une prise d'initiative et de leur demander de raconter tous les méandres de leurs recherches. Par exemple, on peut trouver dans le manuel Sésamath 6e le sujet suivant :

Narration 6G1

En persuadant les élèves de raconter leurs déboires pour arriver à ce résultats précis, il y a fort à parier que ceux-ci vont rencontrer frontalement les difficultés inhérentes à ces définitions indispensables.

Pour accompagner l'utilisation des narrations de recherche dans la classe, Sésamath a prévu plusieurs outils :

  • chaque manuel Sésamath (4e, 3e, 6e) possède dans les premières pages un texte de présentation, plutôt à destination des élèves et des parents car l'expérience montre qu'il n'est pas inutile de « matraquer » sur le changement de contrat que cette pratique suppose,
  • sur le site du manuel, un dossier spécial, plutôt destiné aux professeurs, donne des pistes d'utilisations, des interviews, des idées de barèmes, des liens...
  • enfin, sur Sésaprof, une section du forum dédiée attends vos remarques, questions, témoignages. C'est le lieu idéal pour poser des questions toutes simples mais qui peuvent être bloquantes comme :
    • comment faire passer le message ?
    • comment corriger, quel barème ?
    • ne vais-je pas mettre de bonnes notes alors que le devoir est creux mathématiquement ?
    • je n'ose pas, comment me lancer ?
    • je n'arrive pas à résoudre ce sujet, je ne vois pas ce que les élèves peuvent en tirer !

Comme les TICE, les Narrations de Recherche (NR de leur petit nom) ne sont pas la panacée pédagogique. Cependant, outre leur intérêt comme outil de remobilisation des élèves en échec, de situation d'émulation pour les élèves les plus rapides et de travail préparatoire à la démonstration et à la rédaction, qui sont traitées dans le dossier déjà cité, elles ont aussi quelques atouts que seul le professeur peut apprécier :

  • une correction toujours renouvelée, car le recopiage y est inutile et très facilement détectable,
  • des surprises agréables à chaque paquet de copies, car il y aura toujours un élève pour trouver une méthode originale à la quelle vous n'aurez pas pensé, même si cette solution se révèle parfois hasardeuse, ou des traits d'humour comme récemment cet élève qui dans le problème des amoureux décide de les nommer N et S (??) pour ... Nicolas et Ségolène (!),
  • de bonnes surprises encore quand des élèves même très faibles s'y investissent, prouvent leur capacité de progrès et prennent conscience de leur travail.

Avec de plus dans Sésaprof les livres du professeur qui se construisent petit à petit et qui peuvent accueillir solutions, analyses et témoignages, on peut vraiment dire que Sésamath se met en quatre pour vous faire découvrir et échanger autour de cette pratique !

liouba.leroux@sesamath.net

Aucun commentaire pour le moment


Formulaire en cours de chargement...