27.11.09

Les mathématiques pour tous !

Telle est la devise de Sésamath, rappelée dans sa profession de foi.
"Pour tous", cela concerne donc aussi, et peut-être même au premier chef, les personnes empêchées, dans la difficulté, quelle qu'elle soit.
La licence libre attachée aux ressources de Sésamath est un élément essentiel pour leur adaptation à différents publics, permettant souvent une approche plus différenciée.
L'an dernier, le blog de Sésamath consacrait un billet sur "Sesamath à l'hôpital".
Vous trouverez ci-dessous un nouveau témoignage, celui de Didier qui enseigne les Maths dans un hôpital. Merci à lui pour son action au quotidien auprès d'élèves souffrants ou blessés. Merci à tous ceux qui chaque jour oeuvrent en ce sens. Et plus généralement, merci à ceux qui travaillent pour des publics empêchés, comme par exemple aussi dans des maisons d'arrêt.

"Je suis professeur des écoles spécialisés dans un service de pédiatrie d’un hôpital de province. Le matin, j’accueille des jeunes collégiens dans la salle de classe et depuis que j’utilise « Sésamath », j’aborde et propose des séances de mathématiques avec cet outil.
Les logiciels permettent très rapidement de cibler les besoins de mes élèves qui arrivent de divers collèges et de niveaux différents. Je peux différencier ma pratique pédagogique et répondre aux besoins de mes élèves. L’environnement et la facilité d’utilisation des logiciels facilitent l’autonomie du groupe.
Sur du long terme, en lien avec les progressions du professeur de mathématiques, je propose des activités, des situations pour que le collégien puisse continuer ses apprentissages dans le domaine des mathématiques.
Les cahiers sont une trace écrite qui relate auprès des collègues professeur de mathématiques du travail fourni pendant le temps de la maladie.
L’après-midi, en cours individuels au chevet ou à domicile ou dans un établissement scolaire, j’utilise régulièrement les cdroms. Ils permettent dans une séance de changer, de varier les supports d’apprentissages.
Quand je rencontre les professeurs de mathématiques de mes élèves, beaucoup me disent que « Sésamath » est une bonne ressource. De plus certains l’utilisent dans leur classe (Le conseil général du département ayant doté nos collégiens d’ordinateurs portables dans lesquels sont installés les logiciels de mathenpoche).
Cette ressource est donc connue et reconnue.
D’ailleurs souvent, quand un jeune entre dans la classe, il arrive assez souvent qu’il reconnaisse le matériel pédagogique de « Sésamath ». Je saisis alors ce moment pour entamer mon travail et la relation avec lui.
Pendant la phase de rupture qu’engendre la maladie, un lien avec l’extérieur se crée tout naturellement.
Je remplis alors un des objectifs importants de l’école à l’hôpital."

sebastien.hache@sesamath.net

Aucun commentaire pour le moment


Formulaire en cours de chargement...