09.11.19

Parution du n° 67 de MathémaTICE

  11:27:00, Catégories: Associations d'enseignants

Les articles du numéro :
  • Nicolas Hulot présente et met en oeuvre Math City Map, le logiciel qui fait prendre l’air aux mathématiques ! Avec lui, elles descendent dans la rue, elles s’incarnent dans les corps d’élèves en mouvement (voir) ;
  • Françoise Evrard décrit, dans la même veine, la réalisation avec ses élèves de 6ème d’un cercle de culture (crop circle) dans un champ de blé en Alsace. Cette traduction de mathématiques dans l’espace villageois a connu une forte adhésion des élèves et de leurs parents, ainsi qu’un retentissement médiatique hors normes ... (voir) ;
  • Stéphane Mirbel procède à une visite guidée des pages mathématiques du site académique de Limoges. Il en montre la richesse et invite les collègues à y puiser idées et activités pour la classe (voir) ;
  • Alain Busser détaille les algorithmes du nouveau programme des Lycées technologiques. Il utilise une version de SofusPy qui comprend des exemples très proches du programme des sections technologiques et l’outil d’export automatique vers le pseudo-code, lui aussi très proche du programme. Il privilégie les compteurs et les accumulateurs , deux notions de base des nouveaux programmes. La grande grande place qu’il leur accorde facilite ensuite le traitement des exemples au programme (voir) ;
  • Fouzia Bousselk choisit GeoGebra dans le cadre de la formation des étudiants de l’Ecole Normale Supérieure de Marrakech au Maroc. Elle espère les voir utiliser ces activités avec leurs futurs élèves (voir) ;
  • Hilaire Fernandes analyse la méthode Newton-Raphson, un algorithme de recherche de zéro d’une fonction réelle par approximations affines successives. Après avoir discuté de ses ramifications historiques et de ses principes mathématiques, il en propose une implémentation dans un environnement de géométrie interactive et de programmation (voir) ;
  • Patrice Debrabant décrit une activité pédagogique de programmation dont l’objectif est la création de cadenas virtuels pour un escape game. Cette activité de programmation peut être réalisée par des élèves dès le cycle 4 (voir) ;
  • Patrick Raffinat montre que l’alternative à Scratch de la programmation par blocs avec un logiciel de mathématiques est non seulement crédible, mais peut aussi être ludique. Il l’illustre avec DGPad et MathémaBlocs (une "surcouche" de DGPad), en animant des fusées programmées avec des tortues (voir).

Pour compléter :

 Merci d'adresser suggestions, critiques et propositions d'articles à mathematice@sesamath.net

 G. Kuntz

Aucun commentaire pour le moment


Formulaire en cours de chargement...